Comment bien analyser un rapport d’inspection?

Aujourd’hui, j’ai avec moi un inspecteur en bâtiment, Monsieur Nicolas Landry, de l’Inspectionnicolaslandry.com.

Une des choses que je vois lorsqu’on achète une maison et qu’il faut faire une inspection en bâtiment, lorsque mes clients reçoivent le rapport d’inspection, c’est loin d’être agréable parce qu’un rapport d’inspection est très volumineux.

Nicolas Landry
Ça peut le devenir, oui.

Sébastien Cloutier
Souvent, c’est une quarantaine de pages !

Nicolas L.
Oui, et je dirais que c’est à peu près la moyenne. Ça peut jouer entre 30 et 50 pages. Pour ma part, dans mes rapports, je mets beaucoup de photos. Si on parle de calfeutrage, ce qui revient à peu près dans tous les rapports, dans la mesure où il s’agit d’un entretien régulier sur une maison, je peux mettre 6 ou 7 photos pour expliquer les endroits où il faut refaire les calfeutrages, et ces 7 photos peuvent prendre 2 pages, voire 2 pages et demi. Il faut faire attention au nombre de pages, parce que cela ne veut pas nécessairement dire que la maison est problématique.

Pour ma part, je veux que le rapport soit clair et je veux mettre les photos en conséquence pour qu’on retrouve un rapport clair et précis. Tous les constats d’expertises seront clairs, avec leurs photos. Parfois même pour les plaintes techniques, les photos vont justement appuyer un constat. Le nombre de pages ne dit pas l’état de la maison, mais les constats qui sont à l’intérieur.

Sébastien C.
L’une des choses que je dis à mes clients pour le rapport d’inspection, c’est qu’au lieu d’en avoir peur, il faut plutôt voir le rapport comme un guide d’entretien.

Nicolas L.
Souvent, je vous dirais qu’il y a beaucoup de maisons pour laquelle il y a un point technique qui va avoir une certaine importance. Le reste du rapport mentionnera qu’il faut faire attention au calfeutrage, qu’il faut vérifier les portes de maison qui sont probablement à peu près sur tous les rapports, les descentes de gouttières… Souvent, ce sont des choses simples, qui concernent l’entretien ou la prévention.

Sébastien C.
Vous n’avez donc pas besoin d’avoir peur si votre rapport fait 45 pages, ce n’est pas qu’il ne faut pas toucher à la maison.

Nicolas L.
Parfois, c’est juste plus facile à lire parce qu’il y a plus de photos pour tout expliquer.

Sébastien C.
Si quelqu’un n’arrive pas à analyser son rapport d’inspection et qu’il voudrait te contacter parce qu’il a des questions, Nicolas, de quelle façon peut-on entrer en contact avec toi ?

Nicolas L.
Sur mon site : Inspectionnicolaslandry.com.

Sébastien C.
Excellent, merci beaucoup.

Nicolas L.
Merci.

Laisser une réponse.

Invalid fields Required fields

Inscrivez-vous à notre info-lettre

Blog

© 2015 Sébastien Cloutier - Tous droits réservés

header


Vous voulez vendre ou acheter une maison prochainement?

Laissez-moi vos coordonnées si vous aimeriez que je vous contacte…

Nom:

Courriel:

Téléphone: